MJC du Laü - Maison pour tous du Laü
Charte
Charte des M.J.C.
 
La Fédération des Maisons des Jeunes et de la Culture c’est aujourd’hui :
-- 560 MJC adhérentes dans les territoires
-- 12 500 bénévoles
-- 2 500 emplois
-- Plus de 2 millions d’usagers partout en France
-- 500 000 jeunes engagés dans les projets et les actions des MJC
 
o Des lieux de loisirs, de culture et d’éducation tant en zone rurale qu’en zones urbaine et suburbaine
o Des associations de bénévoles, associant professionnels et collectivités territoriales
o Elles peuvent également avoir comme dénomination : maison pour tous, centre social, centre culturel, maison de quartier, maison du citoyen etc,…
o Association d’éducation populaire qui permet d’être acteur de sa vie dans la cité. Elle crée les conditions de l’exercice d’une démocratie vivante, encourageant l’initiative et la prise de responsabilités afin que tous deviennent citoyens actifs et responsables.
 
 
Les 20 propositions phares du Manifeste
 
1. Accompagner les jeunes dans la construction de leur parcours à travers un service public de l’information et del’orientation
2. Traduire en acte la parole recueillie des jeunes
3. Favoriser l’accès à l’emploi des jeunes en valorisant et reconnaissant les apprentissages de l’éducation non formelle
4. Favoriser la santé et le bien-être des jeunes, lutter contre les discriminations
5. Favoriser l’accès des jeunes aux loisirs et à la culture notamment à travers le développement de pratiques culturellesinnovantes
6. Valoriser les pratiques artistiques et culturelles construites par les MJC dans une approche transversale et territoriale
7. Promouvoir l’éducation culturelleet artistique comme outil de lutte contre l’échec scolaire et l’exclusion
8. Soutenir l’engagement associatif et le bénévolat des jeunes par une meilleure reconnaissance dans le parcours individuel
9. Inciter et faciliter l’engagement des jeunes demandeurs d’emploi, à travers la mise en place de partenariats avec Pôle emploi
10. Créer un statut de bénévole et renforcerleur couverture sociale
11.. Développer toutes les formes d’accompagnements pédagogiques et d’éducation affirmant le bien fondé de la pédagogie par l’action et les échanges d’expériences
12.. Valoriser les modes de production et de consommation responsables et solidaires
13.. Promouvoir la liberté associative, alliant la liberté de plaidoyer et la liberté de gestion
14. Instaurer un véritable dialogue civil au niveau régional et national par la mise en place d’instances de dialogue permanentes
15. Soutenir une économie à but non lucratif au service de l’intérêt général
16. Favoriser le maintien des emplois existants dans les MJC, garantissant la stabilité et permettant la réussite de leurs interventionséducatives, sociales et culturelles
17. Renforcer la professionnalisation des personnels du secteur dans les champs sensibles du social et dans les domaines novateurs du culturel
18. Formaliser des critères d’évaluation qualitatifs des actions des MJC
19. Reconnaître la spécificité associative dans les marchés publics (valorisation de la plus-value sociale)
20. Maintenir la clause de compétence générale pour les collectivités
 
Ces propositions sont issues du « Manifeste des MJC pour dessiner la société de demain », publié le 20 Octobre 2009.
Ce Manifeste présente les valeurs et le projet défendus par la FFMJC.
 
« Les MJC sont porteuses d’un projet d’éducation populaire. Elles sont un lieu de construction de lien social et d’expression de la diversité.
Jacques PELISSARD
Député du Jura, Maire de Lons-le-Saunier,
Président de l’Association des Maires de France
 
«La MJC et la FFMJC, associations d’éducation populaire, sont des lieux de construction où se créent tous les jours de la solidarité et du lien entre les générations.
Claudy LEBRETON,
Président du Conseil Général des Côtes d’Armor,
Président de l’Assemblée des Départements de France
 
>>Télechargez
l’intégralité du manifeste :
http://www.mjcdulau.fr/img/file/Manifeste%20des%20MJC.pdf